Le Contrat de mariage

Mais qui épousera donc l'indocile Fanny ? Rebondissements et intrigues raviront le public dans ce virtuose opéra de Rossini

Opéra chanté en italien, surtitré en français

Créé en 1810 à Venise, véritable joyau en comparaison d’autres « farces » de l’époque signées de compositeurs oubliés, le Contrat de mariage impose en premier lieu l’originalité de son sujet : un négociant anglais prêt à donner sa fille à un marchand canadien en échange d’une lettre de change. Après une fine Ouverture, ses solos de cor et de flûtes, aériens et d’une belle agilité, l’ouvrage fait feu de tout bois en une pyrotechnie éblouissante. Un premier coup de maître pour le « cygne de Pesaro », âgé d’à peine 18 ans, qui annonce une série remarquable de trente opéras bouffes. L’alliance du comique le plus dévastateur et d’une rigueur formelle inusitée, sous la houlette de l’infatigable Jean-Claude Malgoire, curieux impénitent et maître d’œuvre de cette représentation réjouissante.

Aucun résultat n'a été trouvé Quitter la recherche