Les Noces de Figaro

Wolfgang Amadeus Mozart

Mozart aux prises avec les jeux de l’amour et les quiproquos...  L’art des chassés croisés musicaux porté par une jeune distribution de l’Opéra de Garsington

Opéra chanté en italien, surtitré en français

On ne se lasse ni de jouer ni t’entendre Les Noces de Figaro. Dans cet ouvrage, Mozart, qui n’a pas encore trente ans, atteint, avec la complicité de son librettiste Lorenzo da Ponte, la pleine maturité de son génie. De fait, il renferme tous les éléments qui l’ont conduit à devenir l’opéra le plus universellement populaire du musicien : l’habilité du livret, la vivacité des réparties, les ambiguïtés de la langue comme des situations, l’intelligence de l’écriture orchestrale… sans oublier la finesse d’esprit de Suzanne, la fraîcheur de Barberine, l’impétuosité de Chérubin, l’autorité du Comte, la mélancolie de la comtesse… Décidément non, on ne saurait s’en lasser.

Aucun résultat n'a été trouvé Quitter la recherche