Scottish Chamber Orchestra
Robin Ticciati  direction
Maria João Pires  piano

Maria João Pires illumine le dernier concerto pour piano de Mozart en compagnie du jeune prometteur Robin Ticciati au pupitre

Inventive et généreuse, la direction du jeune chef Robin Ticciati sait renouveler l’approche des opus les plus illustres. On se réjouit de sa rencontre avec le clavier sensible de Maria João Pires dans Mozart, aussi impatiemment que de son exploration de l’ultime symphonie de Haydn. Mozartienne. C’est en effet ce qui vient immédiatement à l’idée en pensant à Maria João Pires. C’est ainsi qu’elle s’est révélée dans les années 1970. Un toucher d’une poésie ineffable, quelques disques remarqués et sa carrière était lancée. Partenaire des plus grands artistes et orchestres, elle est depuis longtemps avant tout en quête d’elle-même. Et du partage avec les autres, comme avec cette fondation créée au Portugal, sa terre d’origine, au milieu des années 90. Jouer du piano pour changer le monde ?

Aucun résultat n'a été trouvé Quitter la recherche