2018
2019
EN
Calendrier

Arabella

Richard Strauss

L’art de la « conversation en musique » selon Strauss et une distribution royale emmenée par le duo Anja Harteros et Kurt Rydl

Anja Harteros © Markus Tedeskino
Kurt Rydl - DR
Constantin Trinks
Reserver

Distribution

Anja Harteros Arabella
Kurt Rydl Le Comte Waldner
Doris Soffel Adelaïde
Hanna-Elisabeth Müller Zdenka
Michael Volle Mandryka
Daniel Behle Matteo
Dean Power Le Comte Elemer
Sean Michael Plumb Le Comte Dominik
Callum Thorpe Le Comte Lamoral
Sofia Fomina Fiakermilli
Heike Grötzinger Une diseuse de bonne aventure
Distribution à compléter

Constantin Trinks direction
Bayerisches Staatsorchester
Chor der Bayerischen Staatsoper

Opéra chanté en allemand, surtitré en français et en anglais

« Conversation en musique » ou « comédie lyrique » ? Tout dans Arabella tient de l’art de l’ambiguïté : depuis la tendresse des sentiments, les audaces des sens jusqu’à cette frivolité à l’inimitable parfum viennois. Arabella, c’est du pur Hofmannsthal, avec sa poésie fragile et fluide, discrètement immorale ou impudique et ses plongées dans une intimité toujours élégante. Reflet de la Vienne de François-Joseph où triomphait alors un autre Strauss célèbre, Johann, auquel il est rendu hommage, Arabella porte aussi les stigmates d’une période sombre qui vient de connaître l’avènement d’Hitler. Le thème de la métamorphose, si cher à Hofmannsthal, sous-tend le livret empreint de nostalgie. Pour porter cette nostalgie, Richard Strauss invente une musique d’un lyrisme confondant et sans cesse renouvelé. Et quelle distribution réunie ici pour servir ce pur bijou d’intelligence et de raffinement. L’un des grands moments de cette saison à n’en pas douter.

Production Théâtre des Champs-Elysées

Des cookies et traceurs permettent d’améliorer votre expérience sur le site.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus cliquez ici