2018
2019
EN
Calendrier

L’Enfance du Christ

Hector Berlioz 

L’esprit de liberté qui souffle sur cette page sacrée de Berlioz en fait l’un des monuments du romantisme français

Emmanuel Krivine © Radio-France-Christophe Abramowitz
Reserver

Distribution

Stéphanie D’Oustrac Marie
Bernard Richter Un centurion, le narrateur
Edwin Crossley-Mercer Joseph, Polydorus
Nicolas Testé Hérode, le père de famille

Emmanuel Krivine direction
Orchestre National de France
Chœur de Radio France direction Maria Förström

Opéra chanté en français, surtitré en français et en anglais

A la différence de ses deux autres grandes pages sacrées, le Requiem et le Te Deum, L’Enfance du Christ n’utilise pas un texte liturgique et se rapproche ainsi de la conception de l’oratorio tel qu’on l’entendait au XVIIIe siècle. Mis à part pour le personnage d’Hérode, les interventions des autres protagonistes, Marie, Joseph sans oublier le chœur, sont surtout prétextes à des récitatifs, airs et ensembles emplis de sensibilité biblique relayés par de magistraux passages d’orchestre de toute beauté.  Berlioz tenait lui-même cette page comme « une œuvre écrite à la manière des vieux missels enluminés », une conception volontairement intimiste pour une œuvre à portée universelle.

Coproduction Théâtre des Champs-Elysées / Radio France
France Musique enregistre ce concert

Des cookies et traceurs permettent d’améliorer votre expérience sur le site.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus cliquez ici