2019
2020
Calendrier
EN
Calendrier

Le Château de Barbe-Bleue

A kékszakállú herceg vára
Béla Bartók

L’unique opéra de Bartók, gorgé des traditions musicales de sa Hongrie natale est une partition envouûtante servie ici par un duo au sommet.

Matthias Goerne, Michelle De Young
Matthias Goerne © Caroline-de-Bon - Michelle De Young © Kristin Hoebermann
Gianandrea Noseda
Gianandrea Noseda - DR
Reserver

Distribution

Matthias Goerne Barbe-Bleue
Michelle DeYoung Judith

Gianandrea Noseda direction
Orchestre National de France

En première partie de programme
Dvořák Le Rouet d’or, poème symphonique

Opéra chanté en hongrois, surtitré en français et en anglais

Quasi contemporain du Pelléas de Debussy et de l’Ariane de Dukas, Le Château de Barbe Bleue est l’unique incursion de Bartók dans l’opéra, mais la forme choisie par le musicien hongrois est en complète rupture avec les ouvrages de ses prédécesseurs. L’action est condensée en un acte unique d’à peine une heure. Mais quelle partition ! Elle regorge d’une imagination sonore audacieuse et éblouissante portant au zénith cette métamorphose de la solitude et de la difficulté du rapport amoureux. Le conte de Charles Perrault devient ici un drame existentiel où l’être humain comme le sentiment sont mis à nu. Les voix ainsi ne sont jamais traitées en duo mais en monologue distinct, tout à tour s’affrontant ou s’effleurant. L’orchestre devient alors le troisième personnage car c’est à lui que revient le soin de créer l’écrin musical de cette joute amoureuse. L’œuvre connut des débuts difficiles, mais fut ardemment défendue par quelques grands chefs, dont Karl Böhm, et a depuis gagné sa place parmi les pages les plus puissantes du XXe siècle.

Coproduction Théâtre des Champs-Elysées / Radio France
France Musique enregistre ce concert.