2019
2020
Calendrier
EN
Calendrier

Missa solemnis

Ludwig van Beethoven
Une saison avec Beethoven – #LvB250

Une œuvre monumentale, l’aboutissement de toute une vie musicale et un véritable « Everest » pour ses interprètes.

Jérémie Rhorer
Jérémie Rhorer © Jérôme Jouve
Reserver

Distribution

Mari Eriksmoen soprano
Varduhi Abrahamyan mezzo-soprano
Pavol Breslik ténor
Christof Fischesser basse

Jérémie Rhorer direction
Le Cercle de l’Harmonie
Vokalakademie Berlin

Concert chanté en latin

Beethoven lui-même a déclaré à plusieurs reprises que la Missa Solemnis était sa « meilleure œuvre, son plus grand ouvrage ». Et de fait, il s’agit bien de l’une des plus fascinantes pages de l’histoire de la musique. De vastes proportions, d’une complexité inouïe et d’une exigence extrême pour les chœurs, les solistes vocaux et instrumentaux (la partie de violon solo du Benedictus s’apparente à un véritable concerto), cet ouvrage monumental a intimidé bon nombre d’interprètes (Furtwängler par exemple l’a étudié sans relâche tout au long de sa vie sans jamais la diriger !). Composée entre 1818 et 1823, elle fut créée partiellement le 7 mai 1824 lors du concert où le musicien fit entendre pour la première fois sa Neuvième symphonie. On peine à imaginer aujourd’hui la force qu’il faut pour mener un tel doublé dans une même soirée.

Production Théâtre des Champs-Elysées