2019
2020
Calendrier
EN
Calendrier

Passion selon Saint Matthieu

Matthäus-Passion
Jean-Sébastien Bach

La Saint Matthieu où l’art de Bach s’épanouit dans toute sa splendeur et maturité

Philippe Herreweghe
Philippe Herreweghe © Wouter Maeckelberghe
Reserver

Distribution

Julian Prégardien ténor (L’Evangéliste)
Florian Boesch baryton-basse (Le Christ)

Solistes chœur I
Dorothee Mields soprano
Damien Guillon contre-ténor
Reinoud Van Mechelen ténor
Peter Kooij basse

Solistes chœur II
Grace Davidson soprano
William Shelton contre-ténor
Hugo Hymas ténor
Tobias Berndt basse

Philippe Herreweghe direction
Orchestre et Chœur du Collegium Vocale Gent

Concert chanté en allemand, surtitré en français et en anglais

C’est au début du XVIIIe siècle que se généralisa en Allemagne l’habitude de donner chaque Vendredi Saint une grande œuvre chorale fondée sur la Passion du Christ. Au cours des quelques années qui séparent la Passion selon Saint Jean (1723-24) de celle selon Saint Matthieu (1727), Bach n’a cessé d’enrichir son expérience musicale et d’apporter ainsi à sa seconde grande passion nombre d’innovations. Il porte au maximum l’ampleur sonore de l’ouvrage (introduction d’un troisième chœur) et renforce la variété du récitatif. Ce chef-d’œuvre de Bach clôt d’une certaine façon la très longue liste des Passions dont s’honore l’histoire de la musique. Celles qui viendront après ne seront plus, à de rares exceptions près, des Passions au sens liturgiques où Bach l’entendait et ouvriront la voie à la forme oratorio.

Production Théâtre des Champs-Elysées