2018
2019
EN
Calendrier

La Traviata 

Giuseppe Verdi

Le drame amoureux porté à l’incandescence par Verdi et servi ici par Jérémie Rhorer, une belle génération du chant français et Deborah Warner, grande Dame du théâtre anglais.

Vannina Santoni, Saimir Pirgu en répétition - Patrick Messina
Jérémie Rhorer, Deborah Warner, Saimir Pirgu en répétition - Patrick Messina
Vannina Santoni © Patrick Messina
Reserver

Distribution

Jérémie Rhorer direction
Deborah Warner mise en scène
Kim Brandstrup chorégraphie
Justin Nardella, Chloé Obolensky, Jean Kalman scénographie
Chloé Obolensky costumes
Jean Kalman lumières

Vannina Santoni Violetta
Saimir Pirgu Alfredo
Laurent Naouri Giorgio Germont
Catherine Trottmann Flora
Clare Presland Annina
Marc Barrard Le Baron Douphol
Francis Dudziak Le Marquis d’Obigny
Marc Scoffoni Le Docteur Grenvil
Matthieu Justine Gastone
Anas Séguin Le commissionnaire 
Pierre-Antoine Chaumien Giuseppe
Claire Egan, Stephen Kennedy, Aurélia Thierrée comédiens

Le Cercle de l’Harmonie
Chœur de Radio France direction Alessandro Di Stefano

  Mardi 20 novembre 2018 à 18h30
Rencontre avec l’équipe artistique / Entrée libre - Inscription obligatoire ICI

Durée de l’ouvrage 2h10 environ
Opéra chanté en italien, surtitré en français et en anglais

Drame amoureux et social porté à l’incandescence, La Traviata (littéralement la « dévoyée ») est l’un des ouvrages les plus populaires de toute l’histoire du théâtre lyrique. A l’hiver 1852, Verdi assiste à une représentation de La Dame aux camélias d’Alexandre Dumas fils, qu’il vient d’adapter pour le théâtre. Le destin de cette héroïne moderne déchirée entre passion et morale séduit d’emblée le musicien qui voit là prétexte à transposer à l’opéra des thèmes contemporains : le jeu cruel des apparences sociales, les plaisirs de la vie mondaine et le sacrifice final aussi « héroïque » que terriblement humain (l’Europe est alors ravagée par la tuberculose dont mourra Violetta).

Cette nouvelle production de l’un des ouvrages majeurs du répertoire devrait faire événement en ce début de saison pour trois raisons. Tout d’abord musicalement, car Jérémie Rhorer, à la tête de son ensemble Le Cercle de l’Harmonie, a décidé de donner à entendre l’ouvrage de Verdi, sans doute pour la première fois à Paris, au diapason originel de 432 Hz, celui dans lequel fut composée l’œuvre et que Verdi n’eut de cesse de revendiquer haut et fort pour son « harmonie naturelle ». Ensuite, pour la distribution réunie ici où va se côtoyer la fine fleur de cette talentueuse génération « trentenaire » du chant français qui a éclos ces dernières saisons. Enfin, parce que la réalisation scénique est confiée à l’anglaise Deborah Warner, nourrie au théâtre shakespearien et qui n’a pas son pareil pour explorer le territoire des passions, des trahisons et tout l’éventail des possibles humains.

NOUVELLE PRODUCTION
Production Théâtre des Champs-Elysées
En partenariat avec France Télévision
France Musique diffuse cet opéra le 16 décembre à 20h

Video

Vannina Santoni La Traviata

La Traviata Verdi

Des cookies et traceurs permettent d’améliorer votre expérience sur le site.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus cliquez ici