2018
2019
#LvB
19-20
EN
Calendrier

Orchestre de chambre de Paris

Jonathan Cohen  direction
Stéphanie D’Oustrac  mezzo-soprano

La vocalità virtuose de Mozart combinée à celle de Stéphanie D’Oustrac, l’une des plus belles mezzo françaises du moment.

Stéphanie d'Oustrac © Perla Maarek
Jonathan Cohen © Marco Borggreve
Reserver

Programme

Mozart Musique de ballet pour Idomeneo K. 367
« Voi che sapete », air extrait des Nozze di Figaro
« Non ho colpa », air extrait d’Idomeneo
« Parto, parto », air extrait de La Clemenza di Tito
Symphonie n° 27 K. 199
Interludes extraits de Thamos, roi d’Egypte K. 345
« Batti, batti, o bel Masetto», air extrait de Nozze di Figaro
« Mi tradi quell’alma ingrata », air extrait de Don Giovanni
« Ch’io mi scordi di te » K. 505

Dès l’âge de neuf ans (l’âge n’étonne plus quand on cite Mozart !), le musicien se passionna pour cet art qui consistait à composer pour un(e) chanteur(se) en particulier : « J’aime qu’une aria soit aussi précisément adaptée à un chanteur qu’un habit bien coupé. » Avec ces morceaux de bravoure et airs raffinés empruntant parfois aux opéras, les raisons ne manquent pas d’exploiter la vocalità ! Ce concert est aussi l’occasion de redécouvrir la superbe musique de scène de Thamos, roi d’Égypte. L’Antiquité était alors au goût du jour et la partition brille par son écriture vive, puissante et colorée. Tout aussi vive et contrastée est la Symphonie n° 27, hommage à peine dissimulé à Joseph Haydn. Stéphanie D’Oustrac a été remarquée par le chef d’orchestre William Christie. L’univers baroque fut d’abord son univers mais désormais, cette artiste complète se produit sur les plus grandes scènes internationales dans des répertoires très variés.

Production Orchestre de chambre de Paris

Video

Stéphanie D'Oustrac Orchestre de chambre de Paris

Des cookies et traceurs permettent d’améliorer votre expérience sur le site.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus cliquez ici