2018
2019
#LvB
19-20
EN
Calendrier

Orchestre de chambre de Paris

Douglas Boyd  direction
Alisa Weilerstein  violoncelle

Le tempérament de feu de la violoncelliste Alisa Weilerstein pour Saint-Saëns et un subtil face à face Mozart Schnittke.

Alisa Weilerstein © Harald Hoffmann
Douglas Boyd © Jean-Baptiste Millot
Reserver

Programme

Chostakovitch Symphonie de chambre op. 110a
Saint-Saëns Concerto pour violoncelle n° 1 op. 33
Schnittke Moz-Art à la Haydn
Mozart Symphonie n° 35 K. 385 « Haffner »

Durée du concert
1ère partie : 45mn environ - Entracte : 20mn - 2e partie : 30mn environ

Artiste du prestigieux label Decca, la violoncelliste américaine Alisa Weilerstein possède un tempérament de feu. Un don précieux pour interpréter le Premier Concerto pour violoncelle de Saint-Saëns, l’une des grandes pages du romantisme ! La virtuosité prévaut tout autant dans la Symphonie « Haffner » dont Mozart écrivit que « le finale devait être donné aussi vite que possible ». Entre ces pièces se dressent deux partitions d’une tout autre nature. C’est avec l’accord de Chostakovitch que le chef d’orchestre Rudolf Barshaï transcrivit pour orchestre à cordes son Huitième Quatuor à cordes. Le plus célèbre des quinze opus du compositeur russe reste marqué par le souvenir de la guerre et la vie sous le régime soviétique. Alfred Schnittke exprima à son tour ce sentiment d’oppression avec Moz-Art à la Haydn, une géniale et cruelle parodie musicale.

Production Orchestre de chambre de Paris

Video

Orchestre de chambre de Paris Camille Saint-Saëns

Des cookies et traceurs permettent d’améliorer votre expérience sur le site.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus cliquez ici