2018
2019
EN
Calendrier

Jonas Kaufmann  ténor
Helmut Deutsch  piano 

L’immense Jonas Kaufmann dans l’intimité du récital en compagnie de son complice Helmut Deutsch au piano.

Jonas Kaufmann © Gregor Hohenberg
Reserver

Programme

 Liszt « Vergiftet sind meine Lieder »
« Im Rhein, im schönen strome » - « Freudvoll und leidvoll »
« Es ar König von Thule » - « Ihr Glocken von Marling »
« Die drei Zigeuner »
Mahler Rückert-Lieder
« Blicke mir nicht in die Lieder » - « Ich atmet’ einen linden Duft » « Ich bin der Welt abhanden gekommen »
« Um Mitternacht » - « Liebst du um Schönheit »
Wolf Liederstrauß
« Sie haben heut’ abend Gesellschaft » - « Ich stand in dunkeln Träumen » - « Das ist ein Brausen und Heulen »
« Aus meinen großen Schmerzen » - « Mir träumte von einem Königskind » - « Mein Liebchen, wir saßen beisammen »
« Es blasen die blauen Husaren »
Strauss Vier letzte lieder
« Frühling » - « September » - « Beim Schlafengehen » - « Im Abendrot »

Que dire qui ne soit pas superlatif lorsqu’il s’agit d’évoquer Jonas Kaufmann ? L’exercice est périlleux tant le ténor allemand est « hors normes ». Par la qualité de sa technique vocale, par son engagement scénique, par l’ampleur du répertoire abordé… Lui qui triomphe sur toutes les grandes scènes du monde entier trouve encore du temps à consacrer à l’art intimiste du récital qu’il pratique régulièrement avec son ami et complice de longue date, le pianiste Helmut Deutsch.

Production Les Grandes Voix

Des cookies et traceurs permettent d’améliorer votre expérience sur le site.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus cliquez ici