Calendrier
EN
Calendrier

Didon

Henry Desmarest 

La méconnue Didon d’Henry Desmarest renaît grâce au Centre de musique baroque de Versailles et à Véronique Gens dans le rôle-titre.

Véronique Gens
Véronique Gens © Sandrine Expilly
Hervé Niquet
Hervé Niquet © Julien Mignot

Distribution

Véronique Gens | Didon
Reinoud van Mechelen | Enée
Thomas Dolié | Mars / Iarbe / L’Ombre de Sichée
Marie Perbost | Anne / La Renommée
Judith Van Wanrooij | Vénus / Barcée / Une Nymphe / Une Carthaginoise / Une Dryade
Marie Gautrot | La Magicienne / Une Dryade
Marine Lafdal-Franc | Une Nymphe / Une Carthaginoise
Nicholas Scott | Mercure / Arcas / Un Carthaginois / Un Faune / Une Furie / Un Plaisir
Guilhem Worms | Jupiter / Acate / Un Carthaginois / Un Faune

Hervé Niquet | direction
Orchestre et Choeur du Concert Spirituel

Concert chanté en français, surtitré en français et en anglais

A lire

En 1693, Henry Desmarest (1661-1741), compositeur de 32 ans et ancien page de la chapelle royale de Versailles, défraye la chronique lorsque sa tragédie-lyrique Didon est créée : il vient de révéler qu'il était le véritable auteur de la musique de Nicolas Goupillet, sous-maître de musique de la chapelle royale de Louis XIV. La supercherie ridiculise le monarque, sa musique et le concours qui avait permis dix ans plus tôt de renouveler les compositeurs officiels. Si le succès de l'opéra profita certainement du scandale, l'échec de la puissante cabale qui fut montée pour le retirer de la scène confirme que le public sut immédiatement apprécier la qualité de l'œuvre. Cela permit à l'Académie Royale de Musique, bien orpheline depuis la mort de Lully et de Quinault, de repartir d'un nouvel élan. L'œuvre a une personnalité indéniable. Si elle s'inspire fortement du modèle d'Armide de Lully, elle s'en émancipe par un nouveau sens du drame et surtout par une écriture musicale qui doit beaucoup aux autres grands modèles du compositeur, en particulier Henry Du Mont et Marc-Antoine Charpentier (sources Centre de musique baroque de Versailles).

COPRODUCTION Théâtre des Champs-Elysées / Concert Spirituel / Centre de musique baroque de Versailles

En coulisses

Henry Desmarest

Henry Desmarest ou le destin contrarié

L’histoire de la musique regorge de personnalités contrastées, d’existences en demi-teintes, de gloires éphémères et d’ambitions déçues...

Vous aimerez aussi

Grand Divertissement pour le jeune Roi Soleil

Véritable « cabinet de curiosités », cette féerie baroque reconstitue l’une des fêtes mythiques de la cour de Louis XIV.

Marc-Antoine Charpentier

Dumont et Charpentier ou l’art du Grand Motet à la française dans sa plus parfaite plénitude.

Charles Lecocq

Cette Madame Angot de Lecocq fut un triomphe lors de sa création, puis l’oubli. Une brillante équipe de chanteurs français la remet à l’honneur avec un plaisir non dissimulé.

Continuer sans accepter

Nous respectons votre vie privée

Avec votre accord, nous utilisons des cookies ou technologies similaires pour stocker et accéder à des informations personnelles comme votre visite sur ce site. Vous pouvez retirer votre consentement ou vous opposer aux traitements basés sur l'intérêt légitime à tout moment en cliquant sur "En savoir plus" ou dans notre page dédiée aux cookies sur ce site.

Bienvenue sur le site du Théâtre des Champs-Elysées

Le Théâtre des Champs-Elysées et ses partenaires déposent des cookies et utilisent des informations non sensibles de votre appareil pour améliorer leurs produits et afficher des publicités et contenus personnalisés. Vous pouvez accepter ou refuser ces différentes opérations. Pour en savoir plus sur les cookies, les données que nous utilisons, les traitements que nous réalisons et les partenaires avec qui nous travaillons, vous pouvez consulter notre page dédiée à la gestion des cookies.