Calendrier
EN
Calendrier

Hulda

César Franck 

César Franck retrouve avec cette rare Hulda tout le lyrisme si caractéristique de son œuvre symphoniste et chambriste.

Gergely Madaras
Gergely Madaras © Balazs Borocz

Distribution

Jennifer Holloway | Hulda
Véronique Gens | Gudrun
Judith van Wanroij | Swanhilde
Marie Gautrot | La Mère de Hulda / Halgerde
Ludivine Gombert | Thordis
Edgaras Montvidas | Eiolf
Matthieu Lécroart | Gudleik
Christian Helmer | Aslak
Artavazd Sargsyan | Eyrick
François Rougier | Gunnard
Sébastien Droy | Eynar
Guilhem Worms | Thrond
Matthieu Toulouse | Arne / Un Héraut

Gergely Madaras | direction
Orchestre Philharmonique Royal de Liège
Chœur de chambre de Namur

Version intégrale 
Opéra chanté en français, surtitré en français et en anglais

A lire

Hulda, composée entre 1879 et 1885, ne fut jamais montée sur scène du vivant de César Franck et mit plus d’un siècle pour connaître sa première création intégrale (Londres, 1994). Inspirée d’une pièce norvégienne, cette légende médiévale suit de près l’imaginaire de Wagner sans tourner le dos au grand opéra français. Créé à Monte-Carlo en 1894 dans une version abrégée et une mise en scène minimaliste, l’ouvrage sera ensuite savamment « enterré » par les élèves de Franck. Préférant garder de lui l’image d’un compositeur de musique pure, ils se réservèrent la gloire d’incarner l’héritage wagnérien sur scène. Si ces enjeux sont aujourd’hui caducs, il nous reste Hulda, « une partition de haut vol, débordante d’invention, d’une force d’évocation prenante, d’une qualité lyrique de premier ordre »  selon Joël-Marie Fauquet, le biographe du compositeur.

COPRODUCTION Palazzetto Bru Zane | Théâtre des Champs-Elysées | Orchestre Philharmonique Royal de Liège / Centre d’Art Vocal et de Musique Ancienne
Dans le cadre du bicentenaire César Franck (1822-2022) de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège et du 9e Festival Palazzetto Bru Zane Paris

Vous aimerez aussi

Gabriel Fauré, Charles Gounod

Le Requiem de Fauré et la rare Messe de Clovis de Gounod. Deux visions du répertoire sacré français à la fin du XIXe siècle.

Gaspare Spontini

La Vestale de Spontini, une oeuvre à la croisée des styles est d’une flamboyance impériale.

H. Niquet, V. Gens, H. Guilmette, J. Dran, T. Christoyannis, E. Ceysson, X. Phillips, C. Tiberghien

Les mélodies françaises du bonheur remises à l’honneur par le Palazzetto Bru Zane et une fine équipe vocale.

Continuer sans accepter

Nous respectons votre vie privée

Avec votre accord, nous utilisons des cookies ou technologies similaires pour stocker et accéder à des informations personnelles comme votre visite sur ce site. Vous pouvez retirer votre consentement ou vous opposer aux traitements basés sur l'intérêt légitime à tout moment en cliquant sur "En savoir plus" ou dans notre page dédiée aux cookies sur ce site.

Bienvenue sur le site du Théâtre des Champs-Elysées

Le Théâtre des Champs-Elysées et ses partenaires déposent des cookies et utilisent des informations non sensibles de votre appareil pour améliorer leurs produits et afficher des publicités et contenus personnalisés. Vous pouvez accepter ou refuser ces différentes opérations. Pour en savoir plus sur les cookies, les données que nous utilisons, les traitements que nous réalisons et les partenaires avec qui nous travaillons, vous pouvez consulter notre page dédiée à la gestion des cookies.