Calendrier
EN
Calendrier

Wiener Philharmoniker

Valery Gergiev | direction
Denis Matsuev | piano

En raison de nombreux cas covid au sein de l'orchestre, le Wiener Philharmoniker doit renoncer à sa venue.

Valery Gergiev
Valery Gergiev © hans van der Woerd
Denis Matsuev
Denis Matsuev © Pavel Antonov

Programme

En raison de nombreux cas covid au sein de l'orchestre, le Wiener Philharmoniker doit renoncer à sa venue.

Rachmaninov Concerto pour piano n° 2 op. 18
Symphonie n° 2 op. 27 

A lire

Les Wiener nous avaient jusque-là peu offert d’opportunités de les entendre dans le répertoire russe, en dehors justement de leurs précédentes venues avec le Maître du Mariinski. Programme « tout Rachmaninov » donc ce soir avec pour débuter, un tube du répertoire pour piano, le concerto n° 2, page à l’alchimie idéale et à l’architecture grandiose provoquant une montée en puissance des émotions qui ne faiblit à aucun moment. Une audition dont on ne sort pas indemne, d’autant qu’ici il sera interprété par le colosse Denis Matsuev qui en a fait depuis longtemps l’une des pierres angulaires de son répertoire concertant. Après l'échec traumatisant rencontré lors de la création de sa première symphonie, Rachmaninov reprend goût à la création à Dresde et y signera une seconde dans un esprit typiquement Mitteleuropa, symbole d’un équilibre enfin recouvré pour le musicien. Cette page est portée par un nouveau souffle, une richesse d’orchestration souvent irrésistible et une architecture qui est la plus ambitieuse de ses trois symphonies finalement composées.

PRODUCTION Théâtre des Champs-Elysées

En coulisses

Rachmaninov

Rachmaninov au clavier des Champs

Rachmaninov était réputé pour avoir une virtuosité technique incomparable au piano : clarté, précision, vélocité et amplitude exceptionnelle sur le clavier dû sans doute à ses mains gigantesques...

Vous aimerez aussi

Vassily Sinaisky, Patricia Kopatchinskaja

Les forces musicales de l’Orchestre de Birmingham ont souhaité dédier ce concert en soutien au peuple ukrainien.

Andris Nelsons

Andris Nelsons à la croisée de la tradition viennoise et de la modernité russe.

Continuer sans accepter

Nous respectons votre vie privée

Avec votre accord, nous utilisons des cookies ou technologies similaires pour stocker et accéder à des informations personnelles comme votre visite sur ce site. Vous pouvez retirer votre consentement ou vous opposer aux traitements basés sur l'intérêt légitime à tout moment en cliquant sur "En savoir plus" ou dans notre page dédiée aux cookies sur ce site.

Bienvenue sur le site du Théâtre des Champs-Elysées

Le Théâtre des Champs-Elysées et ses partenaires déposent des cookies et utilisent des informations non sensibles de votre appareil pour améliorer leurs produits et afficher des publicités et contenus personnalisés. Vous pouvez accepter ou refuser ces différentes opérations. Pour en savoir plus sur les cookies, les données que nous utilisons, les traitements que nous réalisons et les partenaires avec qui nous travaillons, vous pouvez consulter notre page dédiée à la gestion des cookies.