2021
2022
Calendrier
EN
Calendrier

Requiem

Gabriel Fauré

Messe de Clovis

Charles Gounod

 

Le Requiem de Fauré et la rare Messe de Clovis de Gounod. Deux visions du répertoire sacré français à la fin du XIXe siècle.

Hervé Niquet
Hervé Niquet © Julien Mignot
Reserver

Distribution

En raison d'un calendrier bouleversé par la crise sanitaire, Regula Mühlemann et Jean-Sébastien Bou, initialement prévus,  doivent renoncer à leur présence.
Merci de votre compréhension.

Emőke Baráth | soprano
Alexandre Duhamel | baryton

Hervé Niquet | direction
Chouchane Siranossian | premier violon et violon solo
Orchestre et Chœur du Concert Spirituel 

A lire

« Mon requiem a été composé pour rien….pour le plaisir, si j’ose dire… », c’est en ces termes que Gabriel Fauré évoquait son Requiem, sans doute aujourd’hui l’une de ses partitions les plus connues et les plus jouées. L’idée de plaisir peut sembler incongrue dans le contexte d’une messe des morts mais le musicien envisageait celle-ci comme une délivrance, presque un moment de félicité, du moins spirituelle. Et c’est peut-être là qu’est le secret de son succès aujourd’hui encore, dans cette matière sonore chaude et luxuriante qui porte à l’élévation de l’esprit. Gounod a composé tout au long de sa carrière près d’une vingtaine de pages sacrées, pour la plupart sous forme de messe ou d’oratorio. Celle dite Messe de Clovis est quasi contemporaine du Requiem de Fauré mais dans un tout autre esprit. Ici le musicien renoue avec l’écriture néo-renaissance déjà présente dans des pièces plus anciennes. Un style « historicisant » certes mais que Gounod pratique avec maestria.

COPRODUCTION Théâtre des Champs-Elysées / Palazzetto Bru Zane / Le Concert Spirituel

Vous aimerez aussi

A la recherche du temps perdu

Shani Diluka, en compagnie de Natalie Dessay, règle son métronome sur celui de Marcel Proust. 

Hervé Niquet, Shani Diluka, Nicolas Ramez, Florent Pujuila

L’atmosphère musicale parisienne du début du XXe siècle à la fête avec Hervé Niquet et la pianiste Shani Diluka.

Mozart, Rossini, Gounod, Donizetti...

Le charme et l’élégance de Pretty Yende pour un programme kaléidoscope.

Continuer sans accepter

Nous respectons votre vie privée

Avec votre accord, nous utilisons des cookies ou technologies similaires pour stocker et accéder à des informations personnelles comme votre visite sur ce site. Vous pouvez retirer votre consentement ou vous opposer aux traitements basés sur l'intérêt légitime à tout moment en cliquant sur "En savoir plus" ou dans notre page dédiée aux cookies sur ce site.

Bienvenue sur le site du Théâtre des Champs-Elysées

Le Théâtre des Champs-Elysées et ses partenaires déposent des cookies et utilisent des informations non sensibles de votre appareil pour améliorer leurs produits et afficher des publicités et contenus personnalisés. Vous pouvez accepter ou refuser ces différentes opérations. Pour en savoir plus sur les cookies, les données que nous utilisons, les traitements que nous réalisons et les partenaires avec qui nous travaillons, vous pouvez consulter notre page dédiée à la gestion des cookies.