2020
2021
Calendrier
EN
Calendrier

Werther

Jules Massenet

Drame de l’amour impossible au romantisme exacerbé, l’opéra de Massenet fascine par le rôle-titre, ici interprété par l'époustouflant Sir Simon Keenlyside.

Simon Keenlyside
Simon Keenlyside © Uwe Arens
Stéphanie D'Oustrac
Stéphanie D'Oustrac © Perla Maarek
Daniele Rustioni
Daniele Rustioni © Blandine Soulage

Distribution

INFORMATION
Afin de vous assurer un placement le plus adapté aux circonstances exceptionnelles que nous traversons, la réservation en ligne est momentanément suspendue pour ce concert. Nous nous tenons à votre disposition pour traiter vos demandes de places par téléphone au 01 49 52 50 50 et aux caisses du Théâtre.

Sir Simon Keenlyside | Werther
Stéphanie d’Oustrac | Charlotte
Jean-Sébastien Bou | Albert
Florie Valiquette | Sophie
Marc Barrard | Le Bailli

Daniele Rustioni | direction
Orchestre et Maîtrise de l’Opéra National de Lyon

Opéra chanté en français, surtitré en français et en anglais

A lire

On le sait depuis longtemps… Les histoires d’amour à l’opéra finissent parfois mal. Lorsque Goethe publia ses Souffrances du jeune Werther, l’histoire de Charlotte et de son prétendant connut un succès tel qu’elle provoque une véritable « fièvre werthérienne », causant le suicide de jeunes gens prêts à tout pour imiter leurs héros. Plus d’un siècle plus tard, Massenet s’inspira de l’histoire de cet amour impossible et signa alors son œuvre majeure. Tout en utilisant les ressources du grand orchestre symphonique, il crée une atmosphère intime dont l’un des sommets est l’air « Pourquoi me réveiller, ô souffle du printemps… », véritable « tube » du plus sensible des opéras de Massenet. Soulignons que la version proposée ici est celle pour baryton, écrite dix ans après la version originelle conçue elle pour un ténor. En utilisant un timbre plus grave, le rôle-titre change de couleur, devient plus sombre s’éloignant du modèle du jeune poète fougueux au profit d’une mise en lumières des affres d’un homme mûr. Sir Simon Keenlyside, époustouflant Rigoletto ici-même la saison dernière, relève ce soir le défi.

COPRODUCTION Théâtre des Champs-Elysées / Opéra National de Lyon

Vous aimerez aussi

Donizetti, Verdi, Massenet

Après leurs duos dans La Traviata et Manon, Pretty Yende et Benjamin Bernheim se retrouvent pour l’exercice du récital.

W. A. Mozart, G. Paisiello

La légende mozartienne en résonance avec la méconnue Messe pour le Sacre de Napoléon de Paisiello.

Jacques Offenbach

Pour finir la saison en beauté, un opéra-bouffe et la perle d’Offenbach. La bonne humeur assurée avant la pause estivale.