2020
2021
Calendrier
EN
Calendrier

Wiener Philharmoniker

Riccardo Muti | direction 

Riccardo Muti et les Wiener Philharmoniker pour une magistrale démonstration de complicité musicale.

Riccardo Muti
Riccardo Muti © © Todd Rosenberg Photography
Reserver

Programme

Mendelssohn Mer calme et heureux voyage
Schumann symphonie n° 4
Brahms Symphonie n° 2

A lire

Entre Maestro Muti, l’une des plus grandes baguettes de ces 50 dernières années, et les Wiener Philharmoniker, c’est une longue et riche histoire. De par ses cheveux d’un noir de jais et son regard pénétrant, Riccardo Muti incarne pleinement ses origines napolitaines même si, artistiquement, il se considère comme un viennois d’adoption depuis que Karajan l’a invité à venir diriger Don Pasquale de Donizetti à Salzbourg en 1971. C’est là qu’eut lieu la première rencontre entre le chef et les musiciens puisque le festival de Salzbourg est la résidence estivale des Viennois. Depuis les concerts et représentations d’opéra se sont enchaînés tissant une longue et solide complicité musicale, couronnée par un record d’invitations à venir diriger le célébrissime concert du Nouvel An. Ce sera en effet la 6e fois que Riccardo Muti sera au pupitre de ce concert hors norme le 1er janvier 2021. Pour ce nouveau rendez-vous parisien ensemble (ce sera là aussi leur 6e concert dans le cadre de la résidence de l’Orchestre au Théâtre), Maestro inaugurera le programme par l’ouverture de Mendelssohn au si poétique et si symbolique titre suivi par deux pièces majeures du répertoire des Viennois. Calme et volupté pourrait-on penser, mais surtout sommet de plénitude musicale entre un chef et des musiciens.  

PRODUCTION Théâtre des Champs-Elysées

Vous aimerez aussi

Lars Vogt, Christian Tetzlaff

Lars Vogt et Christian Tetzlaff nous font voyager avec Mendelssohn, Sibelius, Brahms et Dvořák.

Cristian Măcelaru, Christina Landshamer, Anna Stéphany, Eric Ruf

L’Orchestre National de France, Cristian Măcelaru et Eric Ruf ont rendez-vous ce soir avec Mendelssohn

Mendelssohn, Schumann

Mendelssohn chambriste et l’art de la déclaration d’amour de Schumann par le Trio Wanderer.