2021
2022
Calendrier
EN
Calendrier

Emőke Baráth | soprano

Ensemble Artaserse
Philippe Jaroussky | direction 

La beauté grave du chant d’Emőke Baráth guidée par son complice Philippe Jaroussky.

Emőke Baráth
Emőke Baráth © Zofia Raffai
Reserver

Programme

HAENDEL FOREVER
Haendel « Qual nave smarrita », air extrait de Radamisto
« Qual Leon », air extrait d’Arianna in Creta
« Sirti, scogli, tempeste, procelle », air extrait de Flavio
« Se ria procella », air extrait de Faramondo
« Ombra cara », air extrait de Radamisto
« Da tempeste il legno infranto », air extrait de Giulio Cesare
« Ombre pallide », air extrait d’Alcina
« Scherza in mar la navicella », air extrait de Lotario
« Ombre, piante », air extrait de Rodelinda 

A lire

On parle souvent de Haendel et de ses castrats, fort légitimement car les Carestini, Caffarelli ou Senesino se virent confier des pages inoubliables. Mais les voix féminines n’étaient pas en reste et le compositeur délivra pour ces dames des airs non moins sublimes. Par la force de ses incarnations, Emőke Baráth s’en montre la digne héritière. Mais, forte de la très large tessiture de sa voix et d’une beauté de timbre ensorcelante, elle rend ainsi hommage aux grandes sopranos pour lesquelles Haendel vouait un amour sans borne : Francesca Cuzzoni qui créa les rôles de Cleopatra dans Giulio Cesare ou Rodelinda, sans oublier Anna Maria Strada del Pò qui incarna Adelaide dans Lotario et, surtout, Alcina.

S’il est un artiste qui connaît son Haendel, c’est bien Philippe Jaroussky. Si ses moyens vocaux le placent au firmament du chant lyrique, l’illustre contre-ténor français entame parallèlement une carrière de chef s’annonçant tout aussi intense. A la tête de son ensemble Artaserse, Philippe Jaroussky saura tisser un écrin idéal pour une complice avec laquelle il a partagé maintes scènes.

PRODUCTION Les Grandes Voix

Vous aimerez aussi

Georg Friedrich Haendel

Une ode haendélienne à l’amour conjugal portée à l’incandescence par le couple princier Philippe Jaroussky et Marie-Nicole Lemieux.

Haendel, Porpora

Philippe Jaroussky sur les traces de Farinelli et Carestini, deux des plus grands castrats de l’histoire de la musique baroque.

Pérez, Fux, Zelenka, Galuppi...

Le contre-ténor Jakub Józef Orliński invite à la découverte de pépites baroques méconnues.