EN
2021
2022
Nouvelle saison
Calendrier

Jakub Józef Orliński | contre-ténor

Il Pomo d’Oro
Zefira Valova |
direction

 

Jakub Józef Orliński, ou le moderne et digne successeur des castrats du XVIIIe siècle

Jakub Józef Orliński
Jakub Józef Orliński © Jiyang Chen
Reserver

Programme

Jakub Józef Orliński & Il Pomo d’Oro auront le plaisir de vous retrouver pour interpréter Facce D’amore Bis les 28 et 29 juin 2021 en remplacement des concerts annulés du 20 décembre dernier.

FACCE D’AMORE BIS
Haendel « Stille amare » Récitatif et air extraits de Tolomeo Re d’Egitto, 
« Un zeffiro spiro », air extrait de Rodelinda 
Locatelli Concerto a 4, op. 1 n° 11 en do mineur : Largo, Allemanda (Allegro)
Haendel  « Cara sposa », air extrait de Rinaldo, « Furibondo spira il vento » air extrait de Partenope
Matteis Don Chisciotte in Sierra Morena, Ballo dei Bagatellieri    
Haendel  « Torna sol per un momento », « Cielo ingiusto » airs extraits de Tolomeo, Re d’Egitto
Brescianello Ciaccona  
Predieri « Finche salvo e l’amor suo », air extrait de Scipione il giovane
Orlandini / Mattheson  « Che m’ami ti prega », air extrait de Nerone

 

 

A lire

Les grands airs de Haendel figurent parmi les plus grands « tubes » du répertoire lyrique et on en comprend aisément les raisons : d’un côté, la virtuosité affolante de « Furibondo spira il vento » (Partenope) ou, plus encore, « A dispetto d’un volta ingrato » (Tamerlano) ; de l’autre, les lignes mélodiques sublimes de « Cara Sposa » (Rinaldo) ou « Torna sol per un momento » (Tolomeo). Encore faut-il des interprètes à la hauteur de ces merveilles… Nul doute qu’avec Jakub Józef Orliński, on tient un digne successeur des castrats légendaires du XVIIIe siècle. Et c’est peu dire que les cordes affutées du Pomo d’Oro propulsent littéralement leur soliste sur des sommets stratosphériques !

PRODUCTION Les Grandes Voix

Vous aimerez aussi

Georg Friedrich Haendel

Un brillant et rare pasticcio constitué d’airs et de cantates de Haendel et une équipe rompue à ce répertoire menée par Franco Fagioli.

Sartorio, Monteverdi, Marini, Rossi

La Storia di Orfeo racontée avec grâce par Philippe Jaroussky et Emőke Baráth.