EN
2021
2022
Nouvelle saison
Calendrier

Philippe Jaroussky | contre-ténor
Emőke Baráth | soprano

Ensemble Artaserse 

La Storia di Orfeo racontée avec grâce par Philippe Jaroussky et Emőke Baráth.

Philippe Jaroussky, Emőke Baráth
Philippe Jaroussky © Simon Fowler, Emőke Baráth © Zsoffi Raffai
Reserver

Programme

LA STORIA DI ORFEO
Monteverdi Toccata
Sartorio
Sinfonia, « Cara e amabile catena », duo extrait de L’Orfeo
Monteverdi « Rosa del Ciel... Io non diro » air extrait de L’Orfeo
Rossi « Mio ben, teco il tormento », « Che dolcezza », airs extraits de L’Orfeo, Sinfonia
Cavalli Sinfonia Orione
Monteverdi « Vi ricorda o boschi ombrose », air extrait de L’Orfeo
Rossi « M’ami tu? », « Al imperio d’amore », airs extraits de L’Orfeo
Sartorio « Ahimè, Numi, son morta », air extrait de L’Orfeo
Rossi « Lagrime, dove sete? », air extrait de L’Orfeo
Marini Passacaille à quatre
Sartorio « È morta Euridice », air extrait de L’Orfeo, Sinfonia, « Orfeo tu dormi? », air extrait de L’Orfeo
Monteverdi Sinfonia inferno, « Possente spirto », air extrait de L’Orfeo
Castello Sonate à quatre
Sartorio « Numi, che veggio», « Chiuso, ahimè, di Cocito… Rendetemi Euridice » duo et air extraits de L’Orfeo
Rossi « Lasciate Averno », air extrait de L’Orfeo 

A lire

Avec la publication il y a trois ans de l’album La storia di Orfeo, Philippe Jaroussky réalisait un rêve de longue date, celui de raconter le mythe d’Orphée à travers la musique de trois versions de musiciens baroques ayant composé sur ce thème : Claudio Monteverdi en 1607, Luigi Rossi en 1647 et Antonio Sartorio en 1672. Ce parcours inédit en terres orphiques, dans lequel Philippe Jaroussky incarne Orfeo, face à Emőke Baráth en Eurydice, et la complicité des musiciens de l’Ensemble Artaserse, prend la forme à la fois d’une cantate à deux voix et d’un opéra miniature. « Chaque opéra développe une partie de l'histoire : Sartorio et Rossi évoquent le bonheur des jeunes amoureux et la scène de la morsure du serpent ; Monteverdi se concentre sur la quête d'Eurydice aux enfers, avec pour point culminant un air unique dans l'histoire de l'opéra, le magique « Possente spirto » précise le contre-ténor. Après l’album chez Erato salué unanimement par la presse, les voici réunis sur scène pour donner chair et souffle au mythe.

PRODUCTION Théâtre des Champs-Elysées

Vous aimerez aussi

Georg Friedrich Haendel

Un brillant et rare pasticcio constitué d’airs et de cantates de Haendel et une équipe rompue à ce répertoire menée par Franco Fagioli.

Cavalli, Haendel, Orlandini

Jakub Józef Orliński, ou le moderne et digne successeur des castrats du XVIIIe siècle