Continuer sans accepter

Nous respectons votre vie privée

Avec votre accord, nous utilisons des cookies ou technologies similaires pour stocker et accéder à des informations personnelles comme votre visite sur ce site. Vous pouvez retirer votre consentement ou vous opposer aux traitements basés sur l'intérêt légitime à tout moment en cliquant sur "En savoir plus" ou dans notre page dédiée aux cookies sur ce site.

Bienvenue sur le site du Théâtre des Champs-Elysées

Le Théâtre des Champs-Elysées et ses partenaires déposent des cookies et utilisent des informations non sensibles de votre appareil pour améliorer leurs produits et afficher des publicités et contenus personnalisés. Vous pouvez accepter ou refuser ces différentes opérations. Pour en savoir plus sur les cookies, les données que nous utilisons, les traitements que nous réalisons et les partenaires avec qui nous travaillons, vous pouvez consulter notre page dédiée à la gestion des cookies.

    Calendrier

    Adam Laloum | piano

    Adam Laloum pour Schubert bien sûr mais aussi des Fantaisies de Chopin.

    Adam Laloum
    Adam Laloum © Harald Hoffmann

    En compagnie de Frédéric Chopin...
    Chopin  Fantaisie op. 49
    Polonaise-Fantaisie op. 61
    Schubert  Sonate n° 20 D. 959

    Les habitués de nos concerts connaissent les affinités d’Adam Laloum avec Schubert. Aux autres, on rappellera seulement que son interprétation des trois dernières sonates en 2020 renversait tant le public que la critique – « le sang-froid (avec témérités), la poésie (avec abîmes), la sonorité épousant la moindre nuance émotionnelle avec une pudeur et une vérité de chaque instant, tout cela rendait la [D. 959] mémorable », notait alors André Tubeuf. Avant d’y revenir, le pianiste sondera cette fois deux fantaisies de Chopin : les graves opus 49 (1841) et 61 (1846). Ce dernier étant gouverné, selon Liszt, par « une élégiaque tristesse […] entrecoupée de mouvements effarés, de mélancoliques sourires, de soubresauts inopinés, de repos pleins de tressaillements. » Rien que ça. 

    Coréalisation Jeanine Roze Production | Théâtre des Champs-Elysées