Continuer sans accepter

Nous respectons votre vie privée

Avec votre accord, nous utilisons des cookies ou technologies similaires pour stocker et accéder à des informations personnelles comme votre visite sur ce site. Vous pouvez retirer votre consentement ou vous opposer aux traitements basés sur l'intérêt légitime à tout moment en cliquant sur "En savoir plus" ou dans notre page dédiée aux cookies sur ce site.

Bienvenue sur le site du Théâtre des Champs-Elysées

Le Théâtre des Champs-Elysées et ses partenaires déposent des cookies et utilisent des informations non sensibles de votre appareil pour améliorer leurs produits et afficher des publicités et contenus personnalisés. Vous pouvez accepter ou refuser ces différentes opérations. Pour en savoir plus sur les cookies, les données que nous utilisons, les traitements que nous réalisons et les partenaires avec qui nous travaillons, vous pouvez consulter notre page dédiée à la gestion des cookies.

    Calendrier

    La Damnation de Faust

    Hector Berlioz

    Une épopée musicale servie par une équipe vocale de haute volée – Stanislas de Barbeyrac, Stéphanie d’Oustrac –, et le Chœur de Radio France.

    Stanislas de Barbeyrac
    Stanislas de Barbeyrac © Dav Gemini
    Stéphanie d'Oustrac
    Stéphanie d'Oustrac © Jean Baptiste Millot
    Christian Macelaru
    Christian Macelaru © Christophe Abramovitz
    Photo de Paul Gay - Droits réservés
    Paul Gay - Droits réservés
    Photo de Frédéric Caton © Cyril Cosson
    Frédéric Caton © Cyril Cosson

    Stanislas de Barbeyrac | Faust
    Stéphanie d’Oustrac | Marguerite 
    Paul Gay | Méphistophélès
    Frédéric Caton | Brander

    Cristian Măcelaru | direction
    Orchestre National de France
    Chœur de Radio France | direction Josep Vila I Casañas

    S’il est des œuvres dont le destin semble suspendu dans leur temps, indubitablement La Damnation de Faust de Berlioz appartient à cette catégorie. Légende dramatique et projet visonnière, Berlioz mit près de vingt ans à achever cet oratorio à la limite du grand opéra (ce qu’il deviendra ensuite) et du poème symphonique (dont le musicien français fut l’un des maîtres au même titre que Strauss). D’emblée fasciné par la traduction du Faust de Goethe faite par Gérard de Nerval, Berlioz sera hanté de longues années par la mise en musique de la légende. Des plaines de Hongrie au cabinet de Faust, des bords de l’Elbe à la chambre de Margurite, il offre une œuvre majeure de l’esthétique romantique. Et quel plateau réunit ce soir avec notamment Stanislas de Barbeyrac, Stéphanie d’Oustrac et les chœurs de Radio France.

    Coproduction Théâtre des Champs-Elysées | Radio France
    France Musique et ARTE Concert diffusent ce concert en direct.