Continuer sans accepter

Nous respectons votre vie privée

Avec votre accord, nous utilisons des cookies ou technologies similaires pour stocker et accéder à des informations personnelles comme votre visite sur ce site. Vous pouvez retirer votre consentement ou vous opposer aux traitements basés sur l'intérêt légitime à tout moment en cliquant sur "En savoir plus" ou dans notre page dédiée aux cookies sur ce site.

Bienvenue sur le site du Théâtre des Champs-Elysées

Le Théâtre des Champs-Elysées et ses partenaires déposent des cookies et utilisent des informations non sensibles de votre appareil pour améliorer leurs produits et afficher des publicités et contenus personnalisés. Vous pouvez accepter ou refuser ces différentes opérations. Pour en savoir plus sur les cookies, les données que nous utilisons, les traitements que nous réalisons et les partenaires avec qui nous travaillons, vous pouvez consulter notre page dédiée à la gestion des cookies.

    Calendrier

    Marina Viotti | mezzo-soprano

    Les Musiciens du Louvre
    Marc Minkowski | direction

    Toute la sensualité et la virtuosité de la mezzo Marina Viotti à servir Haendel.

    Marina Viotti
    Marina Viotti © David Ruanoquer

    Haendel  Concerto grosso op. 3 n° 2
    « O Jordan ! Jordan ! », air extrait d’Esther
    « All Danger disdaining », air extrait de Deborah
    « Defend her, Heaven », air extrait de Theodora
    Concerto grosso op. 3 n° 4
    « Fair virtue », air extrait d’Alexander Balus
    « Where shall I fly », air extrait d’Hercules
    Concerto grosso op. 3 n° 1
    « Crude furie », air extrait de Serse
    « Verdi prati », air extrait d’Alcina
    « Dopo notte », air extrait d’Ariodante
    Concerto grosso op. 3 n° 5
    « Ombra cara », air extrait de Radamisto

    C’est peu dire qu’elle est « tombée dans la marmite musicale toute petite » ! Son père Marcello Viotti est chef d’orchestre, sa mère violoniste, son frère Lorenzo s’affirme de jour en jour comme l’un des jeunes grands de la baguette à son tour, sans compter deux autres frères et sœurs, eux aussi musiciens d’opéra. Elle, a choisi la voix comme instrument, et quelle voix ! Puissante, chaude, à la sensualité débordante et reflétant à merveille un tempérament bien décidée à conquérir les grands rôles de sa tessiture. De la musique ancienne jusqu’au bel canto et Offenbach, rien ne lui résiste. Après sa Périchole décoiffante de l’automne 2022, elle retrouve Marc Minkowski pour un récital entièrement consacré à Haendel. Son énergie ardente et sa virtuosité à toute épreuve, justement récompensées récemment par " Une Victoire de la Musique ", devraient y faire merveille.

    Production Théâtre des Champs-Elysées