Continuer sans accepter

Nous respectons votre vie privée

Avec votre accord, nous utilisons des cookies ou technologies similaires pour stocker et accéder à des informations personnelles comme votre visite sur ce site. Vous pouvez retirer votre consentement ou vous opposer aux traitements basés sur l'intérêt légitime à tout moment en cliquant sur "En savoir plus" ou dans notre page dédiée aux cookies sur ce site.

Bienvenue sur le site du Théâtre des Champs-Elysées

Le Théâtre des Champs-Elysées et ses partenaires déposent des cookies et utilisent des informations non sensibles de votre appareil pour améliorer leurs produits et afficher des publicités et contenus personnalisés. Vous pouvez accepter ou refuser ces différentes opérations. Pour en savoir plus sur les cookies, les données que nous utilisons, les traitements que nous réalisons et les partenaires avec qui nous travaillons, vous pouvez consulter notre page dédiée à la gestion des cookies.

    Calendrier

    Emmanuel Pahud | flûte
    Benjamin Alard | clavecin 

    Emmanuel Pahud en duo avec le claveciniste Benjamin Alard pour un dimanche  « Grand siècle français  ».

    Photos d'Emmanuel Pahud - Droits réservés, Benjamin Alard  © Bernard Martinez
    Emmanuel Pahud - Droits réservés, Benjamin Alard  © Bernard Martinez

    Couperin  Deuxième Concert Royal pour flûte et clavecin
    Bach  Sonate pour flûte et clavecin BWV 1020 (attribuée à C. P. E. Bach)
    Marais  Les Folies d’Espagne, pour flûte solo
    Leclair  Sonate n° 2 op. 1 pour flûte et basse continue
    Couperin  Prélude n° 5, extrait de L’Art de toucher le clavecin Bach  Sonate pour flûte et clavecin BWV 1032 

    Flûtiste le plus célèbre de notre début de siècle – et de la fin du précédent : c’est en 1992 que Claudio Abbado recrutait le jeune homme à Berlin –, Emmanuel Pahud, fidèle de nos dimanches matins, revient (entre autres) à Bach. Trevor Pinnock, qui l’y accompagnait il y a deux ans, cède aujourd’hui la place à Benjamin Alard, dont l’intégrale en cours des œuvres du Cantor n’en finit pas d’éblouir. Déjà rôdé en Suisse et au Japon, leur duo « se distingue par la fluidité des phrases et un équilibre olympien » (Le Temps). En tandem chez Couperin et Leclair, chacun nous gratifiera aussi d’une pièce solo, dont un accès de Folies de Marin Marais pour le souffleur, sur une sarabande moins espagnole qu’on veut bien le dire.

    Coréalisation Jeanine Roze Production | Théâtre des Champs-Elysées