Calendrier
EN
Calendrier

Lucas et Arthur Jussen | piano

Les frères prodiges néerlandais Lucas et Arthur Jussen pour une matinée piano à quatre mains.

Lucas et Arthur Jussen
Lucas et Arthur Jussen © Marco Borggreve

Programme

Mozart  Sonate pour deux pianos K. 448
Schubert  Lebensstürme pour quatre mains D. 947
Stravinsky  Le Sacre du printemps (version pour deux pianos)

A lire

« Non seulement ce sont deux bons pianistes qui jouent ensemble, mais chacun ressent aussi les moments les plus furtifs et les plus individuels de l’interprétation de l’autre », disait le regretté Sir Neville Marriner de Lucas et Arthur Jussen, frères prodiges du clavier. Du haut de leur vingtaine, les Néerlandais renverront d’abord Mozart et Schubert dos à dos. Un siècle après le scandale que la première du Sacre du printemps déclenchait dans cette même salle sous la baguette de Pierre Monteux – la chorégraphie de Nijinski n’y étant pas pour rien –, ils s’attaqueront ensuite à la version pour deux pianos du sulfureux ballet, « série de cérémonies de l’ancienne Russie » (Stravinsky dixit) aux rythmes redoutables.

Coréalisation Jeanine Roze Production / Théâtre des Champs-Elysées

Continuer sans accepter

Nous respectons votre vie privée

Avec votre accord, nous utilisons des cookies ou technologies similaires pour stocker et accéder à des informations personnelles comme votre visite sur ce site. Vous pouvez retirer votre consentement ou vous opposer aux traitements basés sur l'intérêt légitime à tout moment en cliquant sur "En savoir plus" ou dans notre page dédiée aux cookies sur ce site.

Bienvenue sur le site du Théâtre des Champs-Elysées

Le Théâtre des Champs-Elysées et ses partenaires déposent des cookies et utilisent des informations non sensibles de votre appareil pour améliorer leurs produits et afficher des publicités et contenus personnalisés. Vous pouvez accepter ou refuser ces différentes opérations. Pour en savoir plus sur les cookies, les données que nous utilisons, les traitements que nous réalisons et les partenaires avec qui nous travaillons, vous pouvez consulter notre page dédiée à la gestion des cookies.