Calendrier
EN
Calendrier

Orlando furioso

Antonio Vivaldi

Jean-Christophe Spinosi revient sur les traces d’Orlando furioso, la « pierre angulaire » de son parcours vivaldien. 

Carlo Vistoli
Carlo Vistoli © Nicola Allegri
Marie-Nicole Lemieux
Marie-Nicole Lemieux © Manuel Cohen
Jean-Christophe Spinosi
Jean-Christophe Spinosi © Jean-Baptiste Millot

Distribution

Carlo Vistoli | Orlando
Marie-Nicole Lemieux | Alcina
Filippo Mineccia | Ruggiero
Margherita Maria Sala | Bradamante
Ana Maria Labin | Angelica
Luigi De Donato | Astolfo
Distribution à compléter

Jean-Christophe Spinosi | direction
Ensemble Matheus

Opéra chanté en italien, surtitré en français et en anglais

A lire

On suppose que Vivaldi a composé une cinquantaine d’opéra mais seule une petite dizaine nous est parvenue de nos jours. Son Orlando furioso tiré de l’Arioste date des années 1720, sans aucun doute la décennie la plus passionnante du musicien. Jean-Christophe Spinosi fait partie de ceux qui défendent ardemment depuis longtemps le catalogue lyrique du Prêtre roux. Son enregistrement de 2004 publié par Naïve puis la version scénique ici-même signée Pierre Audi avaient été pour beaucoup une révélation de ce répertoire. Il faut dire que ces deux étapes révélaient une distribution qui allait depuis enflammer les scènes lyriques, notamment Marie-Nicole Lemieux et Philippe Jaroussky. Près de 20 ans après, Jean-Christophe Spinosi retrouve cet ouvrage « pierre angulaire » de son parcours avec notamment l’un de ses interprètes fétiches, la contralto québécoise Marie-Nicole Lemieux qui « troque » ici le rôle d’Orlando pour celui de la manipulatrice Angelica. Peinture fascinante des sentiments les plus tendres comme les plus douloureux, Orlando furioso est l’un des plus beaux spécimens du laboratoire opératique vivaldien.

Production Théâtre des Champs-Elysées 

Vous aimerez aussi

Georg Friedrich Haendel

S’il ne devait rester qu’un opéra de Haendel, nul doute qu’Ariodante aurait les faveurs tant l’ouvrage tient littéralement du chef-d’œuvre.

Boësset, Bataille, De Bailly, Guédron...

Une nouvelle invitation au voyage dans la France, l’Italie et l’Angleterre du XVIIe siècle proposé par Philippe Jaroussky.

Georg Friedrich Haendel

Un ouvrage méconnu de Haendel pourtant appartenant à sa grande période londonienne et porté par Il Pomo d’Oro et Jakub Józef Orliński.

Continuer sans accepter

Nous respectons votre vie privée

Avec votre accord, nous utilisons des cookies ou technologies similaires pour stocker et accéder à des informations personnelles comme votre visite sur ce site. Vous pouvez retirer votre consentement ou vous opposer aux traitements basés sur l'intérêt légitime à tout moment en cliquant sur "En savoir plus" ou dans notre page dédiée aux cookies sur ce site.

Bienvenue sur le site du Théâtre des Champs-Elysées

Le Théâtre des Champs-Elysées et ses partenaires déposent des cookies et utilisent des informations non sensibles de votre appareil pour améliorer leurs produits et afficher des publicités et contenus personnalisés. Vous pouvez accepter ou refuser ces différentes opérations. Pour en savoir plus sur les cookies, les données que nous utilisons, les traitements que nous réalisons et les partenaires avec qui nous travaillons, vous pouvez consulter notre page dédiée à la gestion des cookies.