Calendrier
EN
Calendrier

Wiener Philharmoniker

Jakub Hrůša | direction 

Jakub Hrůša, l’étoile montante de la direction d’orchestre au pupitre des Wiener Philharmoniker.

Jakub Hrůša
Jakub Hrůša © Pavel Henz

Programme

Janáček Zárlivost (Jalousie), prélude symphonique de Jenůfa
Prokofiev Roméo et Juliette (extraits)
Chostakovitch Symphonie n° 5

A lire

Ancien assistant de Myung-Whun Chung, le jeune chef tchèque Jakub Hrůša, directeur de l’excellant Orchestre de Bamberg est aujourd’hui l’un des maestros les plus courtisés par les plus grands phalanges symphoniques et scènes d’opéra. Qu’on en juge : Philharmoniques de Vienne et Berlin, Orchestre de la Radio Bavaroise, Leipzig, Concertgebouw d’Amsterdam, Santa Cecilia de Rome sans compter de l’autre côté de l’Atlantique où il a déjà conquis les musiciens de New York, Boston et Cleveland. Il reste méconnu en France malgré quelques rares concerts qui ont participé ici aussi à sa réputation montante. Il y eut un concert Szymanowski-Suk Salle Pleyel en 2010, un Stabat Mater de Dvořák à Saint-Denis en 2014, une Rusalka à Bastille l’année suivante puis des concerts aux pupitres du Philharmonique de Radio France et de l’Orchestre de Paris. Aussi à l’aise en fosse qu’en concert, il aime à se faire l’avocat de son répertoire national (il est d’ailleurs président du Cercle Martinů et de la Société des amis de Dvořák). On rêve donc de l’entendre ici dans Dvořák où l’on sait qu’il fait démonstration d’une maîtrise impeccable et brillante de la forme et des rythmes. La rencontre de ce tempérament slave et des cordes des viennois ainsi que la présence du pianiste germano-russe, qui compte désormais parmi l’élite internationale du clavier, sont un gage d’une soirée de haut niveau.

Production Théâtre des Champs-Elysées

Vous aimerez aussi

Mendelssohn, Chostakovitch

Le Trio Wanderer en visite chez Mendelssohn et Chostakovitch.

Schubert, Dvořák

Le pianiste Adam Laloum partage la scène avec le Quatuor Tchalik pour Schubert et Dvořák.

Schumann, Chostakovitch

Elisabeth Leonskaja en bonne compagnie pour des Quintettes de Schumann et Chostakovitch.

Continuer sans accepter

Nous respectons votre vie privée

Avec votre accord, nous utilisons des cookies ou technologies similaires pour stocker et accéder à des informations personnelles comme votre visite sur ce site. Vous pouvez retirer votre consentement ou vous opposer aux traitements basés sur l'intérêt légitime à tout moment en cliquant sur "En savoir plus" ou dans notre page dédiée aux cookies sur ce site.

Bienvenue sur le site du Théâtre des Champs-Elysées

Le Théâtre des Champs-Elysées et ses partenaires déposent des cookies et utilisent des informations non sensibles de votre appareil pour améliorer leurs produits et afficher des publicités et contenus personnalisés. Vous pouvez accepter ou refuser ces différentes opérations. Pour en savoir plus sur les cookies, les données que nous utilisons, les traitements que nous réalisons et les partenaires avec qui nous travaillons, vous pouvez consulter notre page dédiée à la gestion des cookies.