Continuer sans accepter

Nous respectons votre vie privée

Avec votre accord, nous utilisons des cookies ou technologies similaires pour stocker et accéder à des informations personnelles comme votre visite sur ce site. Vous pouvez retirer votre consentement ou vous opposer aux traitements basés sur l'intérêt légitime à tout moment en cliquant sur "En savoir plus" ou dans notre page dédiée aux cookies sur ce site.

Bienvenue sur le site du Théâtre des Champs-Elysées

Le Théâtre des Champs-Elysées et ses partenaires déposent des cookies et utilisent des informations non sensibles de votre appareil pour améliorer leurs produits et afficher des publicités et contenus personnalisés. Vous pouvez accepter ou refuser ces différentes opérations. Pour en savoir plus sur les cookies, les données que nous utilisons, les traitements que nous réalisons et les partenaires avec qui nous travaillons, vous pouvez consulter notre page dédiée à la gestion des cookies.

    Calendrier

    Mikhaïl Pletnev | piano
    Gidon Kremer | violon
    Giedrė Dirvanauskaitė  | violoncelle

    Mikhaïl Pletnev et Gidon Kremer, rejoints par la violoncelliste Giedrė Dirvanauskaitė pour une soirée nimbée de nostalgie.

    Mikhaïl Pletnev
    Mikhaïl Pletnev © J. L. Neveu
    Gidon Kremer-Giedrė Dirvanauskaitė
    Gidon Kremer © GK Angie -Giedrė Dirvanauskaitė © DR

    Mozart  Sonate pour violon et piano n° 21 K. 304
    Schubert  Sonate pour violon et piano op. 162 D. 574 « Grand Duo »
    Tchaïkovski  Trio pour piano op. 50 « Hommage à l’artiste »

    Pletnev est non seulement l’un des grands représentants de l’école russe du clavier mais aussi un interprète « hors normes » des standards du circuit international. Après une longue éclipse avenue Montaigne, il fait un premier retour la saison dernière avec un programme Brahms et Dvořák. Cette saison, il revient en bonne compagnie avec le violoniste Gidon Kremer et la violoncelliste Giedrė Dirvanauskaitė , membre du Kremerata Baltica fondé justement par Kremer, pour une soirée baignée d’un certain esprit de nostalgie. Ils débuteront avec la sonate pour violon et piano K. 304 de Mozart, la seule que le musicien ait composée en mi mineur dans une période de deuil, puis celle de l’opus 162 de Schubert, elle aussi nimbée d’une lumière nostalgique. En seconde partie, le trio « en hommage à une grand artiste » de Tchaïkovski, gigantesque par son exigence pour ses interprètes et sa durée (près de 45 minutes) viendra conclure cette soirée au doux parfum élégiaque.

    Coproduction Productions Internationales Albert Sarfati | Théâtre des Champs-Elysées

    Vous aimerez aussi

    Quatuor Zaïde, Xavier Phillips, Michel Portal

    Mozart, Beethoven, Schubert

    Une soirée chambriste avec les musiciennes du Quatuor Zaïde, Xavier Phillips et Michel Portal. 

    Emmanuel Pahud, Maja Avramovic, Joaquín Riquelme García, Tim Park

    Mozart, Dvořák

    Emmanuel Pahud convoque quelques amis chambristes pour célébrer les saisons.

    Trio Wanderer

    Haydn, Liszt, Chopin

    Le voyage dominical du Trio Wanderer de Haydn à Chopin.